Solidaires, Unitaires et Démocratiques, ensemble nous sommes plus fort(es)!

22/07/2014

Rachat de BULL par ATOS : Nos dirigeants trouvent de l’argent pour des acquisitions mais
pas pour améliorer nos conditions de travail

Atos et Bull ont annoncé le 26 mai dernier leur volonté de fusionner. Atos
propose un rachat à hauteur de 620 millions d'euros. La nouvelle entité dédiée
au big data et à la cybersécurité sera une entité « 100 % Atos » mais qui opérera
sous la marque Bull. L'opération permet sur le papier à l'effectif d'Atos de
progresser de plus de 9 000 collaborateurs, pour atteindre 85 500 salariés dans
plus de 50 pays.
Le processus de rapprochement devrait s'étaler sur deux ans et permettre des
économies de coûts de 80 millions d’euros. Face aux postes de doublon qui se
présenteront, M. BRETON mise sur le turn-over et la pyramide des âges. Malgré
les propos rassurant du PDG : « Il n’y aura pas de plan social en France » et ceux
rappelant qu’Atos « s’appuie sur des techniques rodées d’intégration depuis la
reprise des ingénieurs de Siemens IT »3, au final, on constatera l’explosion des
départs en ruptures conventionnelles et des départs négociés.
Nous constatons, une fois de plus, que nos dirigeants trouvent les moyens
pour s’offrir une entreprise mais n’investissent pas dans l’amélioration du
bien-être au travail. Le Wellbeing@Work, un label, qui n’a d’autre rôle que de
donner une image à l’entreprise mais qui n’a aucune représentation concrète
sur le terrain pour améliorer les conditions de travail des salariés. Ceux-ci
continuent à souffrir quotidiennement du manque de reconnaissance, de la
pénibilité accrue, du travail en openspace, du temps de trajet excessif, du
manque de revalorisation salariale, du manque d’évolution de carrière, des
moyens de pressions et de harcèlement tels la mobilité forcée, les plans d’axes
d’améliorations, etc.
A terme, nous en arrivons des suicides comme celui survenu dans l’entité Atos
Intégration, rapporté par le syndicat FO dans son tract du 30 juin 2014, qui
concerne un salarié « qui s’était confié auprès de sa femme de situations de
souffrance au travail ».

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Petite vidéo montrant Vannier arrivant chez Atos pour prendre ses fonctions. Il est accueilli chaleureusement par le PDG:
https://www.youtube.com/watch?v=tZXBkLVnazQ&feature=player_detailpage#t=3944